jeudi 19 avril 2018

Un cœur messager

Cette année, avec M. Asué, nous fêtons nos 20 ans. Pas 20 ans de mariage, non, parce que nous n'avons pas été très "traditionnels" dans ce domaine et nous nous sommes mariés bien plus tard. Mais 20 ans de "premier rendez-vous".
C'est cet anniversaire-ci qui nous est le plus cher, celui qui compte le plus. Peut-être parce que c'est à cette date que tout a débuté, que sans ce fameux rendez-vous, il n'y aurait pas eu ni enfants, ni mariage, ni petite maison, ni joli poulailler coloré au fond du jardin (qui soit dit en passant attend toujours ses poules ... !) ni tout ce quotidien qui fait que nous sommes simplement et heureusement ensemble.
Alors, pour cette occasion, j'ai eu une petite idée qui va se concrétiser rétrospectivement. Cela vous semble flou, n'est-ce pas ?
Je vous explique. En me baladant sur le site de resilient knitter, j'ai trouvé un tuto pour un cœur tricoté. J'ai eu alors l'idée d'en tricoter un par année de vie commune, que j'offrirai à M. Asué à cette occasion, et au bout de l'année, je le reprendrai le temps de le broder avec une phrase inspirante sur l'année écoulée. Je choisirai une laine qui m'aura déjà servi pour un ouvrage, et tous mes petits cœurs se retrouveront dans une jolie boîte. J'ai pensé d'abord à un bocal en verre, mais plus je réfléchis, plus je me dis que M. Asué avec les garçons pourraient très bien m'en faire une jolie en bois ... A méditer ...
Voilà ce que cela donne :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Au début, j'imaginais n'en faire qu'un. Puis j'ai pensé que lorsqu'on sera super vieux mais pas gâteux, notre mémoire sera peut-être partie vers les limbes du passé, alors on sera bien contents d'avoir les années qui correspondent. J'ai donc utilisé deux tailles différentes.
Ainsi, cette année, M. Asué a découvert ceux de 2018 et ceux de 2017.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

En 2017, nous avons eu plein de beaux moments, mais celui qui m'a le plus marqué est le seul mauvais. Peut-être pas le seul, mais le pire, ça c'est certain. Je trouve cela fort dommage qu'il soit aussi présent en moi mais il en est ainsi. J'ai effleuré ce que je redoutais le plus. Cette nuit-là, pour la symboliser, j'ai choisi d'essayer de la transformer en quelque chose de positif, ou du moins de "pas pessimiste" pour reprendre l'expression du Dr. K.
Je pense aussi qu'attendre la fin d'année m'a permis de faire un tout petit petit pas vers ce qui se rapprocherait d'une sorte de résilience et c'est pour cela que j'ai choisi cette phrase d'Edmond Rostand :

"C'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière"
Edmond Rostand


propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Il ne me reste plus qu'à tricoter maintenant tous les cœurs qui me manquent depuis ce fameux dimanche de mars de l'an 1998 ...  En y réfléchissant, je pense que je chercherai d'autres modèles de tricot, car j'aime l'idée du lien dans la différence.

En attendant, je vous souhaite des premiers rendez-vous qui se transforment en heureux quotidien ...
A bientôt !

2 commentaires:

  1. Congratulations on the 20 year anniversary of meeting your husband! My husband and I celebrated the 20 year anniversary of the first time we met (also a Sunday in 1998, but in January). Your knitted hearts are a lovely way to commemorate this meeting ❤️

    RépondreSupprimer
  2. Thank you very much my dear friend and congratulations for you too !!! It's really funny that it was for you on a Sunday and the same year !!!
    xo

    RépondreSupprimer