mardi 16 mai 2017

Peinture à la farine

Bientôt, nous allons accueillir deux poulettes dans notre jardin, et l'année dernière, les garçons ont construit un poulailler avec l'aide de leur papa. Entièrement en matériau de récup, il a trouvé sa place au fond du potager.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Mais tout l'hiver, cette petite maisonnette pour poule m'a narguée, m'a montré sans vergogne aucune sa pâleur et sa tristesse. Elle était là mais elle me semblait attendre quelque chose. Alors avec l'imagination de mon Petit Asué et l'air dubitatif de Grand Asué, nous avons eu l'idée d'imaginer un décor pour l'égailler et ainsi les poules pourraient venir pour Pâques en même temps que leurs délicieuses copines en chocolat.

Mais c'est là, que mon histoire vire à la petite catastrophe.
Au prix des pots de peinture respectueuses de l'environnement, je me suis tournée vers l'option peinture maison à base de farine. J'ai trouvé des articles intéressants avec des recettes qui me semblaient un peu toutes similaires et voici le résultat :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

L'huile de lin étant jaune, le bleu désiré était finalement une sorte de bleu lavande. Un peu déçue car je souhaitais des couleurs beaucoup plus vives et marquées, je me suis dit que tant que les autres teintes seraient en harmonie, pourquoi pas ...
Mais là, rebelote, consistance crème pâtissière, et impossibilité d'étaler, sans préciser que la couleur était quasiment inexistante après application :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Là, grosse déception mais devant les enfants, envie de montrer qu'il y a toujours une solution. Alors, on s'est rabattu pour l'achat d'un pot de peinture blanche, simple, respectueuse de la nature et du porte-monnaie et comme on a les pigments, on va faire nous même nos mélanges et tenter demain un atelier-peinture pour rendre ce poulailler digne de nos futures invitées.
Les croquis sont faits, à l'échelle et il ne reste plus qu'espérer que le temps s'y prête un peu, car là aussi, franchement, on a manqué de chance.
Je vous montrerai des photos peut-être pendant, peut-être une fois fini, cela dépendra de mon rythme d'avancée. Mais avant de clore cet article, j'ai une petite question : avez-vous déjà tenté la peinture à la farine ? et autre petite question subsidiaire : quels étaient les résultats ?
N'hésitez pas, je serai preneuse de vos expériences car l'idée me tenait vraiment à cœur ...

En attendant, je vous souhaite une belle journée colorée. A bientôt !

2 commentaires:

  1. Such a nice little chicken coop -- so neat and tidy in your green garden, just waiting for 2 clucking chickens to make their home! But I must ask you... do you have any preditors which would try to eat the chickens? And is there a door which closes securely? My friends have told me such sad (and horrifying) stories of raccoons eating their chickens... This is why I would be a bit frightened to keep chickens in my neighborhood. I would be heart-broken if they were harmed...

    RépondreSupprimer
  2. Hello dear Margaret,
    I can reassure you because since this photo, M. Asué built a door and before buying our new friends, he'll put a fence. About any preditors, we haven't raccoons and for the raptors, the hen house is under a tree. And the cats around our house, they don't look after hens or ducks. But as you, if one of our chickens will go to the hen's paradise, I'm sure it will be a disaster for me and my sons ...
    So, thank you for this comment and I hope you a nice day.
    XO
    Asué

    RépondreSupprimer