jeudi 20 avril 2017

Une petite souplette ?

Est-ce que vous vous souvenez de vos belles souplettes et jolies patouilles que vous faisiez quand vous étiez enfants ? Quand les cailloux n'étaient pas des cailloux mais de délicieuses pommes de terre, que les feuilles étaient des assiettes et les graines de certaines plantes du café ...
A ces moments, on était bien, on était dans notre petit monde imperméable et c'était réellement des moments d'éternité. Et puis un jour on grandit et petit à petit on oublie.
On oublie jusqu'à ce que par hasard, on "revit" un de ces instants et tout de suite, on retrouve ce plaisir qui semble venir du tréfonds de notre mémoire, mais il est frais comme si c'était hier et ça le rend encore plus surprenant.

La semaine dernière sur le blog de Clean, j'ai découvert une recette de soupe aux orties, et dès le lendemain, je suis partie à la recherche d'orties.
J'en ai quelques pieds sur notre petit terrain que je laisse pousser pour mes tisanes mais pas assez pour en faire une soupe alors j'ai mon petit coin, une jolie fermette abandonnée entourée de prés où plein de trésors m'attendent : orties bien sûr, mais aussi pissenlits, trèfles rose, sureau, ... Et je pense que je n'ai pas tout découvert mais comme ce n'est pas chez moi, je n'ose pas trop m'aventurer de peur de tomber nez à nez avec le paysan qui s'occupe de faire les foins dans ces pâtures. J'ai essayé de retrouver le propriétaire mais au final, je sais juste que c'est "une" propriétaire et elle est inconnue dans le village où elle habiterait selon la mairie. Alors je pense que je vais continuer à "marauder" ses mauvaises herbes ...

Dès mon retour, j'ai commencé ma petite cuisine et franchement, j'y ai pris un plaisir immense parce qu'il y avait bien plus que des orties et des pommes de terre dans ma casserole. Elle était "pour de vrai" ma petite souplette cette fois-ci ! Regardez, vous ne trouvez pas que ça ressemble à ce que l'on faisait quand on était petit :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

J'ai adoré la faire et j'ai adoré la manger. Je n'avais pas mis trop d'orties pour accoutumer les enfants au goût mais la prochaine fois, il y aura moins de pommes de terre et plus d'orties, c'est promis.

A ce que j'ai découvert, les orties sont des plantes aussi dénigrées qu'elles sont délicieuses pour la santé. Maintenant, j'ai deux façons de les consommer mais peut-être connaissez-vous d'autres recettes pour profiter de leurs bien-faits, alors n'hésitez pas à me laisser si vous le voulez un petit commentaire pour m'expliquer ce que vous en faites et dans quel but, j'aimerai vraiment apprendre.

Je vais terminer mon petit article ici car mon Grand Asué a besoin de l'ordi alors je vous dis à bientôt et bonne souplette !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire