samedi 29 avril 2017

Une bubulle chamboule-tout

Il y a déjà trois jours, je vous écrivais que j'allais donner une suite à l'article le lendemain voire le surlendemain mais ... c'était sans compter la voiture de M. Asué. Cette vieille guimbarde surnommée affectueusement "bubulle" a décidé de tomber en panne. Et ça, croyez-moi, ça a un impact énorme dans mon quotidien car n'ayant plus que ma voiture, absolument nécessaire pour emmener les enfants à l'école, je me retrouve à passer près de 4 heures sur les routes tous les jours, voire plus, si affinité avec les embouteillages citadins ou les déambulations escargotesques des tracteurs... C'est un véritable exercice de jonglage : qui déposer en premier ? où aller maintenant ? quand récupérer le ti mari ? mais que faire quand je dois accompagner la classe de Petit Asué à la médiathèque alors qu'il me faut près de deux heures le matin et que je n'ai qu'une heure de délai ? Et puis, il y a le voyage scolaire de vendredi ? Et sans oublier les petits imprévus malicieux et facécieux comme la carte de bus achetée sauf qu'il n'y a pas de machine à compostage dans le bus car il est trop vieux et qu'il faudra prévoir des petits sous pour acheter un ticket et ensuite aller devoir se faire rembourser soit les tickets soit la carte mais là, il faudra encore compter des heures de route car leurs bureaux sont bien-entendu à l'opposé du travail de M. Asué et que le seul pont pour y accéder est fermé ce qui occasionne de longs tête-à-tête avec la radio en train "d'ethnologiser" les occupants des autres voitures ...
Si c'est pas ça un changement de routine, je ne sais pas ce que c'est ..
Mais il faut que je m'y habitue car je pense que ça durera encore la semaine prochaine et comme je ne suis pas une organisée-minutée, le temps que je trouve une nouvelle routine, M. Asué aura très certainement retrouvé sa "bubulle" d'ici là.
Donc, pour des articles plus "travaillés", je vous laisse sur votre faim, et d'ici là, peut-être que la télé transportation, ou le don d'ubiquité sera en vente dans les rayons de supermarché entre un stock de patiente et un sachet de repos ...
A bientôt et bon week-end !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire