lundi 17 avril 2017

Le village de l'Allemand

Ce titre n'est peut-être pas très mystérieux, n'est-ce pas ? Et comment le trouveriez-vous si je vous racontais que son auteur a déniché un véritable "village allemand" en Algérie dans les années 1980 ; un village tenu et géré par un ancien dirigeant SS converti à l'Islam ? Cette anecdote donnera l'étincelle à Boualem Sansal pour écrire ce livre : "le village de l'Allemand

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Quand j'ai lu le résumé, je ne m'attendais pas à recevoir tant d'émotions. Dès que je l'ai commencé, j'ai été prise, enlevée et j'ai eu l'impression après avoir refermé ce livre que j'étais passée dans une machine à laver.
Pourtant, je ne suis pas preneuse des allers-retours dans le temps, de passer d'un héros à un autre, je trouve que ça me coupe le rythme et que la mélodie de ma lecture en est perturbée. Mais là, ça m'était nécessaire car l'histoire du grand frère était trop intense à digérer.
Tout au long du récit, des questions venaient me perturber : est-on héritier des fautes de ses parents ? doit-on se racheter de leurs erreurs ? comment vit-on avec ce fardeau parfois si lourd à porter ?
Après, sur internet, j'ai découvert que des critiques beaucoup plus érudites que moi, soulevaient le problème de "doit-on dire les secrets aux enfants ?" "doivent-ils savoir le passé de leurs parents ?" ...
Là aussi de belles questions empêcheuses de dormir mais je ne sais pas pourquoi, je m'attardais plus sur "mes" questions, peut-être parce qu'elles avaient un écho en moi ... (rassurez-vous, mes parents n'ont aucun passé allemand ni autre secret immoral !). 
Cela me prenait tellement l'esprit qu'ensuite j'ai changé le registre de mes lectures car j'avais besoin de plus de légèreté, de regagner un peu d'énergie. Je me suis réfugiée alors dans les bras de Steinbeck pour "en un combat douteux" et depuis ce matin, c'est Daniel Picouly et son "le champ de personne" qui me remonte des limbes poisseuses de la morosité.
Si l'un d'entre vous a déjà lu le roman de Boualem Sansal, cela me plairait beaucoup de connaître comment il a vécu la lecture de ce livre, alors n'hésitez pas à laisser un papotage ...
En attendant, je vous souhaite des lectures à tournebouler l'esprit, à faire voltiger les rêves et bousculer nos barrières.
A bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire