mardi 25 avril 2017

Fin du braconnage

La semaine dernière, lorsque je vous racontais ma recette de soupe aux orties, je vous parlais de mon petit coin de paradis, rempli de bonnes "mauvaises" herbes et de mon échec à trouver l'heureux propriétaire de cette manne providentielle.
Et bien, sachez que je n'aurais pas à lui subtiliser ses orties car maintenant, j'ai son autorisation et ça, ça me fait super plaisir parce que même si ce sont des "mauvaises herbes", j'étais vraiment embêtée de baguenauder dans son champ et que même s'il n'y avait pas de clôture pour m'en interdire l'accès, ma conscience me tourmentait ...
Hier, dans l'après-midi, en allant rechercher Petit Asué à l'école, j'ai aperçu le tracteur du fermier et avec beaucoup d'appréhension, je suis allée à sa rencontre. Je pense qu'il a dû me trouver sacrément bizarre car mes histoires de soupes et de tisanes semblaient vraiment le déconcerter ... mais tant pis, il est d'accord, il n'y voit aucun inconvénient et moi je suis ravie d'avoir un point de récolte loin de tout "chimiquage" et de toute pollution.
A moi donc, les petits moments de ballade et de cueillette !
Alors, même si je ne pense pas qu'il se promène sur mon blog absolument insignifiant, qu'il sache que je lui suis très reconnaissante de cette autorisation.
Et maintenant, je n'ai plus qu'à me confectionner un petit sac (ou un gros) pour ramener mes petites feuilles à la maison ...
Voilà, je voulais juste écrire ces quelques mots. A bientôt donc !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire