dimanche 12 mars 2017

Le voile de Téhéran

Encore un article sur un livre car ces temps-ci j'aime me perdre dans les pages des bouquins à la recherche de l'oubli du quotidien.
Il y a des livres qui me marquent, avec la même intensité que d'autres mais pas pour la même raison. Et celui-là, ce sera pour son emprise. Dès les premières lignes, je suis partie pour l'Iran et même après le point final, je suis restée longtemps à errer là-bas.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Le fait que ce soit une histoire autobiographique y est peut-être pour quelque chose mais l'écriture, la puissance des mots de Parinoush Saniee en est la source principale et on s'embarque avec elle. On apprend sur ces femmes qui n'ont d'autres choix que de faire de leur vie une suite de soumissions à l'homme - le père, le frère, le mari, le fils ... ; on découvre un pays à l'histoire politique mouvementée où là aussi c'est la femme qui en est la première victime. Elle est restreinte dans sa vie, ses choix et pourtant elle est fière, digne et le plus important pour moi, elle pleure, crie, désespère mais se relève à chaque fois.

C'est un livre qu'on m'a conseillé, alors je continue le mouvement en vous le conseillant.
En plus, aujourd'hui, c'est dimanche, un joli dimanche de printemps avec des violettes, des jonquilles et des crocus. Dehors, la chaise longue, le mug de café et en avant !

A bientôt et bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire