jeudi 9 février 2017

Vierge à l'enfant

Il y a quelques jours, j'ai enfin terminé ma broderie sur la Vierge à l'enfant. J'ai mis du temps car j'ai dû recommencer. Je trouvais que mes points n'étaient pas assez réguliers et que la couleur rose était comme salie par l'encre du stylo qui m'avait servi pour le transfert. En plus, j'ai réfléchi à l'ordre des parties à broder pour que les points de début et/ou d'arrêt se perdent sous d'autres lignes de broderie. Comme un effet de 3D finalement : d'abord les auréoles, les visages et la main, le vêtement et pour finir le remplissage par des motifs au fil blanc.
Mais voici le résultat. Qu'en pensez-vous ?

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Ce point de heavy chain stitch était un réel plaisir à faire et je le garde en tête pour d'autres futurs projets car mis à part pour des lignes cassées, il est intéressant pour donner du relief. Tiens, je suis en train de penser à des motifs Paisley ... peut-être pour une veste que je continue de trouver trop sombre ...

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Pour le remplissage, après plusieurs essais, j'ai opté pour le simple point arrière pour que les motifs soient omniprésents sans être trop présents.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Les couleurs que j'ai choisies sont le résultat de hasards car ce sont des bobines que j'ai trouvées dans des brocantes. Je trouve qu'elles vont bien ensemble. Un orange ardent, fort et dense avec un orange plus jeune, plus dynamique et chatoyant, ce rose pur et enfantin, et que dire de ce bleu ? Est-ce un bleu canard, un bleu Fjord ? Leur nom, c'est de la poésie pure et du rêve à volonté.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Pour l'encadrement, je vais attendre que les braderies recommencent dans la région et j'espère y dénicher un vieux cadre. C'est ce qui me parle le plus, peut-être même dans une patine assez foncée pour le contraste. Je vais éviter de me faire des attentes trop précises car sinon je ne trouverai rien et je passerai certainement à côté d'un petit trésor.

Quand j'ai brodé cette Vierge à l'enfant, j'ai beaucoup apprécié le réconfort que je ressentais. Comme j'en avais parlé dans un précédent article, j'avais besoin de me recentrer. Ce n'était pas un de ses besoins qui sont simplement une manifestation un peu "volumineuse" d'une envie "furieuse". Non, c'était presque vital, comme un besoin primaire. Durant ces dernières semaines, c'était mon refuge, même la pensée de cet ouvrage en cours était bénéfique. Avez-vous déjà ressenti cela : être physiquement en train de vivre une situation bien réelle mais à l'intérieur de vous, vous avez complètement décroché et vous êtes dans un ailleurs plus agréable ? Rassurez-moi, je ne suis pas la seule, n'est-ce pas ? ...

J'ai commencé depuis la fin de cette broderie à gribouiller des esquisses et peut-être qu'avant la fin du printemps, je pourrais vous proposer une petite broderie à la vente sans soucis de droits d'auteurs et de copyright.

propriété exclusive de www.assisesurneetagere.blogspot.com
En attendant, je vous souhaite de ces petits moments d'absence qui n'appartiennent qu'à vous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire