jeudi 16 février 2017

Ecrire sur les murs

J'ai toujours appris à mes garçons à dessiner uniquement sur des feuilles de papier et que les murs, les tables n'étaient pas un espace de défoulement artistique. Il y a eu quelques tout petits ratés avec notamment Petit Asué mais dans l'ensemble, j'ai toujours réussi à contenir leur imagination.

Alors, il y a quelques semaines, ils ont été super étonnés quand je leur ai dis qu'on allait dessiner sur les murs. Fallait voir leur bobine !!! Rien que pour ça, c'était une bonne idée.

Mais moi, dans ma tête, j'avais une Belle idée : celle de laisser un message, un dessin pour ceux qui détapisseront le couloir. Certainement nous dans quelques années, mais j'ai bien l'intention d'en laisser à d'autres endroits beaucoup moins propices aux travaux de petites rénovations. Ainsi, les enfants quand ils seront grands se rappelleront ce moment de douce transgression, se remémoreront ces petits mots doux et je suis sûre que ça leur plaira. Et si ce sont de futurs habitants, ils recevront aussi ces mots d'amour.

Alors nous sommes partis de ça :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

un simple mur passé à l'apprêt blanc par M. Asué à cela :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

juste un détail de toute la partie où chacun s'est exprimé. Ce qui m'a touché, c'est que chacun y a mis ce qu'il avait à l'intérieur de lui et s'est exprimé avec ce qu'il maîtrisait de mieux. Ainsi, j'ai vu Petit Asué écrire la chanson d'amour qu'il avait inventé pour son frère quand il était tout petit, M. Asué prendre beaucoup de place alors qu'il est plutôt un "taiseux" et mon Grand Asué communiquer avec nous avec l'outil qu'il maîtrise le mieux : l'humour.

J'ai pris un tas de photos car depuis, M. Asué a recouvert de tapisserie. Mais sachez qu'il faut mieux choisir un crayon de couleur pas trop foncé car même le crayon à papier peut transparaître à travers le joli papier peint ...
Donc, j'ai envie de dire : "écrivez sur les murs !!!"

Je pense qu'on devrait le faire plus souvent, et pourquoi pas dans des espaces publics (légaux bien entendu) où on pourrait laisser l'humanité qui est en chacun de nous s'offrir à l'inconnu. Se lâcher avec des mots, des dessins, des poèmes, peu importe pourvu que ce soit un don du cœur. Et les lire ensuite, c'est de l'amour pur car il a été offert sans attente, sans demande de réponse, sans aucun but hormis celui de faire plaisir. Je trouve cela extrêmement fort, pas vous ? Cela me fait penser un peu à ces "free hugs" que des hommes et des femmes offrent pour recoller les cœurs en peine.

Voilà, je vous souhaite des messages à envoyer, à recevoir, à ceux que vous connaissez, à l'inconnu qui passera sur votre chemin bien après vous.


ps : Ce ne serait pas le début possible d'un avenir moins incertain ? ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire