lundi 28 novembre 2016

Petits gâteaux à la noix

Je vous avais promis un post tricotesque mais ce sera pour une prochaine fois. J'avais eu l'idée d'écrire plus tôt mais les jours ont filé trop vite et nous sommes déjà proche de décembre. Hier, nous avons allumé notre première bougie de l'Avent et c'est là que j'ai pris conscience que l'automne m'avait rendu visite et que je ne m'en étais pas aperçue.
J'ai passé le mois de novembre à préparer l'hiver mais sans prendre le temps de vivre ce mois. J'ai l'impression vague d'avoir perdu du temps finalement, parce que je n'ai pas profité de ses couleurs chatoyantes pour les transformer en petits projets, en petites choses superflues mais si nécessaires pour saisir l'instant fugace. J'en suis même un peu frustrée et triste ... mais voilà, c'est fait et mes regrets ne changeront pas le cours du temps ...

Pour me changer les idées et pour marquer le premier dimanche de l'Avent, j'ai eu envie de partager avec vous une recette de petits gâteaux, tout simples mais qu'est-ce qu'ils sont bons !!!

Ce sont des ghribas aux noix. Petits gâteaux que l'on trouve dans les recettes marocaines à base de noix, d'amande et de sucre glace, j'ai l'impression de me régaler rien qu'en lisant les ingrédients ...

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Ghribas aux noix (pour une petite vingtaine de gourmandises)

pour la pâte :
- 100 g. de sucre
- 180 g. de noix
- 90 g. de poudre d'amandes
- 1 œuf
- 1/2 sachet de levure
- cannelle

pour le décor :
- sucre glace
- demi-cerneaux de noix

- préchauffer le four th. 6 (180°).
- préparer une plaque de pâtisserie avec du papier sulfurisé.
- dans un bol, mettre du sucre glace.
- mixer les 180 g. de noix. Les mettre dans un saladier.
- ajouter chacun des ingrédients nécessaires et bien mélanger à chaque fois.
- avec vos petites mimines, prendre un peu de pâte, en faire une boule (de la taille d'une grosse noix ou d'une balle de ping-pong), la rouler dans le sucre glace et la poser sur la plaque.
- une fois que toute la pâte est utilisée, prendre un demi cerneau de noix et l'écraser délicatement dans la boule de pâte jusqu'à ce qu'elle s'enfonce légèrement et craquelle le ghriba.
- mettre au four et laisser cuire environ 10 à 15 min.
- laisser refroidir et déguster, savourer, ... bref délectez-vous !!!

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

J'espère que vous vous régalerez autant que nous à la maison ...

Sinon, pour répondre à ma petite question sur le drapeau du char-gâteau de Petit Asué, il s'agissait de celui de la République Tchèque. Et si par pur hasard, des lecteurs venus se perdre ici sont originaires de ce pays, je leur fait un gros bisou et qu'il n'hésitent pas à laisser un petit mot ou pourquoi pas, une recette de gâteaux ...
Ce serait sympa d'échanger des recettes de gourmandises, vous ne trouvez pas ?

Que ce début de semaine soit douillet pour vous,

samedi 19 novembre 2016

Gâteau char

Le week-end dernier, on a fait un atelier gâteau. La veille, j'avais fais des quatre-quarts et on a passé une partie de la matinée à transformer ces gâteaux tout simples en gros char ventru. L'idée était de Petit Asué et a de suite plu à la majorité ... vu qu'il n'y a que des garçons autour de moi ...
Ils étaient vite partis dans leur imagination et la pâte d'amande se transformait en ce qu'ils voulaient.
Ils se sont occupés des décors car personnellement le thème m'inspirait guère et c'était vraiment génial, ce dimanche matin. Un petit moment à quatre, tout simple, tout beau comme on en rêve souvent quand on a des garçons qui aiment beaucoup se taquiner ...
Je vous montre les photos :
propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Et, en plus, il était super bon car on l'avait fourré à la confiture d'orange !
Ils voulaient au début de la pâte à sucre mais au final, il ont préféré le chocolat et ses vermicelles et ça me convenait fort bien car la liste des ingrédients de cette pâte et le nom des colorants me rebutaient un peu ... beaucoup.

Au fait, reconnaissez-vous le drapeau qu'il y a sur le char (qui soit dit en passant, est la seule entorse aux colorants) ? sans vous aider d'internet, bien sûr ...

En attendant, un prochain post qui devrait être plus tricotesque, je vous souhaite un bon week-end avec de super-bons gâteaux !!!

mercredi 9 novembre 2016

Il pleut

Aujourd'hui, le ciel pleure pour les hommes.

lundi 7 novembre 2016

Sortie en forêt

Samedi après-midi, j'ai entraîné ma tite famille dans une sortie en forêt pour glaner des brindilles et des petites branches sèches, très utiles pour démarrer le poêle.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Les garçons étaient ravis de grimper sur les grumes, de dénicher "le" bout de bois qui ressemble le plus possible à le quelque chose de très précis qu'ils ont dans leur imaginaire. Et nous, nous avons rapidement rempli le sac, en se disant qu'on avait trouvé un bon endroit, que cette clairière nous permettra de nous approvisionner souvent.
On est passé devant leur cabane qu'ils avaient fait en fin d'été pendant que je récoltais des mûres sauvages.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

On entendait des tronçonneuses mais difficile de dire s'ils étaient loin ou pas et finalement, on a pu voir le fameux bûcheron. Il avait franchement du mal à bien faire tomber son tronc mais c'était vraiment impressionnant à voir et à écouter : le bruit du tronc qui craque, les branches qui s'arrachent au contact des troncs avoisinants, et ensuite un énorme bruit sourd, suivi d'un silence rompu uniquement par le chuintement des feuilles qui continuaient à virevolter. C'était la première fois que les enfants voyaient un arbre abattu en vrai.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Juste en repartant, M. Asué a découvert de l'amadou mais comme il était trop haut, Grand Asué a pris un bâton pour l'arracher du tronc. Cet arbre va être coupé bientôt mais il nous aura permis de récolter de ce champignon. Comme ça, les garçons vont pouvoir apprendre à faire du feu sans allumette.

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Et mon grand a trouvé aussi un système pour éviter que les anses du sac me "coupent" les doigts : c'est ingénieux, n'est-ce pas ?
propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Il était vraiment content d'avoir trouvé cette solution et j'arrivais à ressentir sa fierté intérieure. Ce n'est pas toujours facile à "lire" mon Grand Asué, et quand il s'ouvre à nous, à moi, c'est une joie tellement intense qu'on a envie de faire éclater notre bonheur mais on se retient dans notre démonstration car cette ouverture semble si fragile et si précieuse qu'on ne voudrait pas qu'elle se referme trop vite ; alors je vois, je prends, je garde comme un trésor inestimable et éphémère au fond de mon cœur.

Sur le chemin de retour, il y avait des flaques. Et que fait-on quand il y a des flaques ?
...
On saute dedans à pieds joints, les grands comme les petits !!!

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

ps : la photo ne rend vraiment pas justice à nos pieds et pantalons trempés ...