lundi 3 octobre 2016

Humanité

Je voudrais vous parler de belles rencontres que j'ai faites durant les dernières semaines.

Lors d'une brocante, un dimanche matin, je suis tombée sur un étal de bric et de broc avec des trucs poussiéreux, rouillés, cassés, oubliés du temps et des gens. J'y ai déniché une boîte taille petite boîte d'allumettes mais en bois et assis parmi tout ce capharnaüm, il y avait l'heureux vendeur, un vieil homme en train de tremper son croissant dans son café encore fumant. Derrière lui, une voiture comme on n'en voit plus, une de ces vieilles guimbardes couvertes d'autocollants de tous les endroits où il a pu se rendre et d'autres simplement de la pub.
Cet homme était une parenthèse hors du temps, une invitation à se poser et à savourer l'essentiel. Il m'était reposant et il ne saura jamais à quel point je l'en remercie.

Voici sa petite boîte avec des boutons que j'ai trouvé aussi lors de cette balade :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Et pas plus tard qu'avant hier, une autre belle rencontre : des personnes que nous ne connaissons pas nous ont permis de farfouiller chez eux pour récupérer ce dont on avait besoin pour faire une cabane pour les enfants et finir notre poulailler.
Ces gens, on est passé devant chez eux et comme ils refaisaient leur maison, ils avaient mis un tas de planches, de poutres et tout ce qu'on peut trouver dans une vieille demeure laissée en l'état depuis des décennies.  On a osé leur demander s'ils acceptaient de nous aider dans nos petits projets de construction et ont accepté de suite. Le lendemain, M. Asué et les enfants ont fait des chargements et voici notre trésor :

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Nous allons pouvoir finir le poulailler ...

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

... et rêver à de bons moments dans la future cabane.

La gentillesse des personnes, surtout de celles qu'on ne connait pas, me touche toujours beaucoup car elle semble plus jolie : on ne ne connait pas, on ne sait rien de l'autre et sans arrière pensée, on partage, on donne, et on reçoit tellement plus et pour tellement plus longtemps ...

Il en faudrait plus chaque jour pour que l'être humain n'oublie pas son humanité.
Bon début de semaine à tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire