vendredi 4 mars 2016

Piclou

Me revoici en cette fin de semaine pour vous montrer ce sur quoi je travaillais pendant la dernière semaine des vacances :
propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

J'avais du attendre que M. Asué reprenne le travail parce que c'était une surprise que je lui faisais. Ce sont des dessous de mug car nous sommes des adeptes de la tisane.
Camomille, menthe poivrée, mélisse, queue de cerise, ortie, ... peu importe la plante, tant qu'on a ce petit moment précis où la maison s'apaise des cris et des jeux, où on se pose dans le canapé et où la journée semble prendre un autre tournant plus reposant.

Je me suis servie de son pull feutré, déjà victime de mes précédentes mitaines pour donner une impression de douceur chaleureuse.
La laine rouge, une trouvaille dans un des vide-greniers de l'an dernier est un beau rouge, éclatant comme un Noël. Je nous ai brodé une petite phrase d'amoureux en point de tige parce qu'il me semblait que c'est ce point qui donnait un arrière des plus discrets vu que je n'ai pas mis de tissu de doublure.

Pour le pourtour, j'ai crocheté une bordure qui me plait beaucoup. Pas trop féminine, pas trop présente, juste ce que je voulais. J'ai cherché sur le net des idées en vidéo car ne connaissant pas le nom des points, la lecture des diagrammes ou des images me rendait la tache trop difficile. J'ai déniché cette vidéo que je trouve vraiment très bien ; les explications sont en russe je crois mais ça ne gêne pas du tout pour la compréhension. Sa voix est très calme, très douce, très patiente et c'est important pour moi car j'ai tendance à me bloquer devant la difficulté.

Je suis contente d'avoir appris à faire cette bordure et je pense que je la referais pour d'autres occasions. La voici en détail, mais je pense que les photos ne rendent peut-être pas assez bien ...

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

propriété exclusive de www.assisesuruneetagere.blogspot.com

Au fait, savez-vous pourquoi j'ai appelé cet article "piclou" ?

C'est simplement que dans cette vidéo, l'auteure répète ce mot assez souvent et je suppose que la traduction se rapproche du mot "piquer".
J'aime ce mot, sa sonorité. Il y a des mots comme ça qui chatouillent les oreilles, qui donnent l'impression de s'envoler tellement ils semblent légers ... Vous ne trouvez pas ?

Avant de finir cet article, nous avons un invité depuis ce matin, qui nargue le chat d'un voisin :


Hier, c'était un canard, aujourd'hui un faisan, et demain ?

A tout bientôt et merci d'avoir partagé cet instant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire