mardi 10 novembre 2015

Voix indiennes, voix américaines

Avant-hier soir, j'ai terminé ce livre : "voix indiennes, voix américaines" de Nelcya Delanoë et Joëlle Rostkowski.

J'avais déjà lu plusieurs ouvrages sur la vie et l'histoire des Indiens mais celui-ci est Le livre qui m'a le plus touché. Le fait que ce soit un recueil de textes des protagonistes et des témoins de cette longue page d'Histoire y est pour beaucoup car les mots que je lisais sont ceux qu'ils ont écrits, pensés, vécus et pas projetés par un historien assis confortablement à sa table.
J'ai découvert la beauté, la majesté des poèmes et des discours indiens, la puissance de leurs mots mais une puissance élévatrice pas une puissance écrasante. Les mots étaient souvent simples mais plein de sens et sans contre-sens possible. C'était élégant, droit, digne et fier.
Parmi les textes des protagonistes blancs, j'y ai rencontré de tout, du bon mais aussi parfois du pire ; vous savez de ce pire qui fait que le sentiment de supériorité détruit, rabaisse, se cache derrière des mots suaves pour mieux anéantir.

C'est un livre que je relirai, j'en suis sûre. J'espère un jour que mes enfants le liront aussi car c'est un très beau livre d'Histoire et d'histoires. Ce serait une belle manière pour eux d'apprendre leur passé, de mieux comprendre leur présent.

A très bientôt !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire