lundi 19 octobre 2015

Un chemin de livres

Aujourd'hui, pas de photo.

Pas de photo parce que pas de piles rechargées pour l'appareil photo.
Pas de photo non plus parce qu'aujourd'hui, je n'ai rien à vous montrer. Je veux juste vous parler d'un chemin que j'ai pris il y a quelques mois.

C'est un chemin un peu particulier puisqu' en fait je vous parle d'un chemin de livres. Je lis souvent, et même si j'ai mes livres-refuges comme "Le Silmarillion - les contes et légendes inachevées", "les raisins de la colère" ... j'ai eu besoin cet été de partir ailleurs.

Ailleurs, dans un autre style de livres et ailleurs vers d'autres lieux à la rencontre d'autres personnes.

J'ai pris le départ avec la biographie de Martin Luther King d'Alain Foix. Le livre m'a plu mais j'avais envie d'apprendre plus de cet homme que nous semblons tous connaître.

Et j'ai découvert le livre de Clayborne Carson : une biographie là aussi, mais non romancée. L'auteur est spécialiste de MLK et il m'a permis de mieux connaître l'homme, de mieux comprendre comment il avait pu changer la vie de millions de personnes, comment la non-violence avait été la solution et comment elle pourrait l'être ailleurs. J'ai découvert l'histoire d'un homme, mais plus encore, une façon de penser et d'agir que l'on peut faire sienne, chacun d'entre nous, dans notre vie avec les autres. Je sais que ce livre a changé quelque chose. Je sais que ce livre m'aidera à trouver les mots justes pour éduquer mes enfants vers la voie de la tolérance et de l'équité. Je sais que ce livre m'a fait grandir.

La ségrégation et ses racines esclavagistes m'ont emmenée vers "12 years a slave" de Solomon Northup. Je connaissais l'histoire par ce qu'en disait le film mais je ne l'avais pas vu. J'ai été surprise de me rendre compte combien il était impartial dans ses écrits. Le travail qu'il a du faire sur lui pour rester objectif m'impressionne encore maintenant quand j'y repense. Je ne sais pas si j'ai envie de voir le film maintenant car je suppose qu'il y aura peut-être de la subjectivité de la part du réalisateur et certainement un peu de voyeurisme quant aux sévices endurés par Solomon. J'hésite.

L'esclavagisme toléré ou non par certains états américains m'ont fait emprunté un livre sur "la guerre de Cessession" aux éditions Gallimard Découvertes. J'ai découvert et cette guerre et cette édition extrêmement riche en illustrations. J'ai appris beaucoup de choses notamment sur Abraham Lincoln, sur les Etats-Unis, et j'ai été curieuse de ces américains aux racines rarement américaines.

J'ai donc ensuite emprunté toujours dans la même collection deux livres "Et ils peuplèrent l'Amérique" et "New York". J'ai préféré le premier car j'ai découvert des hommes, des femmes et des familles qui quittaient tout ce qu'ils avaient même si ce n'était que de la misère et de la souffrance pour un rêve, un espoir de vie meilleure. Quel courage de tout quitter pour tout recommencer sans avoir la certitude du lendemain. Je les admire et me questionne quant à mon propre courage que je pourrais manifester éventuellement dans de telles situations. J'étais curieuse de leur vie, de leur quotidien. J'ai trouvé quelques réponses dans le deuxième livre mais seulement au début de l'ouvrage.

Je viens de les rendre et je commence "Histoire des Indiens d'Amérique du Nord" d'Arlène Hirschfelder car je veux en savoir plus sur ces natifs d'Amérique qui ont accueilli avec bienvaillance ces colons, qui avaient déjà compris que l'homme ne pouvait vivre que dans le respect de la terre. Ils savaient ce que nous, nous semblons découvrir que maintenant, et encore, que pour certains d'entre nous.

Voilà donc mon chemin de livres. Je ne sais pas où il me mènera. Peut-être vers d'autres lectures pour approfondir encore ces thèmes, peut-être s'arrêtera-t-il et dans ce cas, je ferai miennes les allées des bibliothèques et laisserai les livres me guider vers de nouveaux chemins.

Et vous, vers quels lieux vous emmènent vos lectures ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire